Cadastre-se Jogo das Vocações Simulado Busca

Simulado On-Line
 
FRANCÊS - UFMG (1999)

16) INSTRUCTION: Toutes les questions portent sur le texte ci-dessous. Lisez-le attentivement avant de choisir l’alternative correcte.


La scène à laquelle j’ai assisté lors de ma première visite au Centre Culturel Georges Pompidou ( nommé aussi Beaubourg ) reste gravée dans ma mémoire. Cela se passait il y a onze ans, à l’occasion d’une exposition sur la sculpture. Mêlé à la foule des visiteurs silencieux, un malvoyant accompagné parcourait tranquillement la surface des oeuvres de ses doigts, tout en écoutant les explications d’un guide. Il ne pouvait toucher que les plus accessibles, mais j’étais presque sûr qu’il prenait plaisir à percevoir par ses mains la composition des oeuvres et des espaces que celles-ci créaient: la satisfaction se lisait clairement sur son visage. Je me suis alors rendu compte que ce musée était vraiment ouvert à tous et que les citoyens de ce pays étaient très proches de l’art contemporain au quotidien. Je suis retourné à Beaubourg plusieurs fois. Je n’ai pas été chaque foi

a a a
témoin d’une scène de ce genre, mais mon opinion est restée inchangée. L’atmosphère décontractée qui y règne est propre au musée national d’Art moderne. Elle diffère de celle des musées tels que le Louvre, qui s’arrête aux oeuvres du XVIIIe siècle, ou celui d’Orsay, qui se limite au XIXe siècle. Bien sûr, la plupart des visiteurs ne touchent pas les sculptures, mais j’ai toujours l’impression que leurs corps sont en contact direct avec notre "présent". Cela montre bien ce qu’est Beaubourg dans son ensemble. Le Centre Culturel Georges Pompidou a toujours eu, depuis sa création jusqu’à nos jours, de grands mérites: celui de recevoir des artistes de différentes nationalités qui reflètent les styles très variés, et aussi, celui de permettre au grand public d’avoir accès à la culture qui concerne le XXe siècle.
Zanzo Tanaka

(Adaptation d’un texte extrait du journal Le Courrier, 1998)


D’après le texte, on peut remarquer que le narrateur


a)décrit une exposition à Beaubourg. b)raconte un fait qui l’a impressionné. c)explique une oeuvre importante. d)reproche le comportement d’un visiteur. Resposta

17) D’après le texte, on peut conclure que les malvoyants


a)apprécient à leur façon les sculptures.
b)posent des problèmes à la conservation des sculptures.
c)n’ont rien à faire dans un musée.
d)se limitent à écouter le guide dans un musée.
Resposta


18) D’après le texte, le narrateur a pu remarquer chez le malvoyant une expression


a)de désolation.
b)de peur.
c)de joie.
d)d’étonnement.
Resposta


19) D’après le texte, le comportement du malvoyant est


a)accepté.
b)interdit.
c)conseillé.
d)mal vu.
Resposta


20) D’après le texte, le narrateur s’est rendu compte que le musée national d’Art moderne offre à tous les citoyens la possibilité


a)de choisir des guides qui puissent expliquer chaque oeuvre.
b)d’être à côté des artistes les plus anciens.
c)de suivre des cours sur l’art moderne.
d)d’être en contact permanent avec l’art contemporain.
Resposta


21) D’après le texte, on peut affirmer que le narrateur


a)estime qu’il y a une atmosphère particulière à Beaubourg.
b)reconnaît que le Louvre est le musée le plus important.
c)méprise le musée du Louvre et le musée d’Orsay.
d)valorise davantage le Louvre que le Beaubourg.
Resposta


22) D’après le texte, l’ambiance du musée national d’Art moderne est bien


a)détendue.
b)ennuyante.
c)drôle.
d)passionnante.
Resposta


23) D’après le texte, dans le musée du Louvre on peut voir des oeuvres qui


a)appartiennent au XIXe siècle.
b)ne concernent que le XVIIIe siècle.
c)datent du XVIIIe et du XIXe siècles.
d)vont de l’antiquité jusqu’au XVIIIe siècle.
Resposta


24) D’après le texte, on peut affirmer que le narrateur


a)cherche un musée d’art contemporain.
b)fait l’éloge du Centre Georges Pompidou.
c)commente un tableau important.
d)guide la visite du malvoyant.
Resposta


25) "La scène à laquelle j’ai assisté(...) reste gravée dans ma mémoire." Dans la phrase ci-dessus, le mot en caractères gras signifie


a)confuse.
b)oubliée.
c)enregistrée.
d)perdue.
Resposta


26) "La scène à laquelle j’ai assisté lors de ma première visite au Centre Culturel Georges Pompidou..."

Dans la phrase ci-dessus, l’expression en caractères gras signifie


a)après.
b)jusqu’à.
c)depuis.
d)pendant.
Resposta


27) "Mêlé à la foule des visiteurs silencieux, un malvoyant accompagné parcourait tranquillement la surface des oeuvres de ses doigts..." Dans la phrase ci-dessus, l’expression en caractères gras signifie


a)au dessus de.
b)au milieu de.
c)au lieu de.
d)autour de.
Resposta


28) "Il ne pouvait toucher que les plus accessibles..."

La phrase ci-dessus veut dire


a)ll ne pouvait plus les toucher.
b)Il pouvait les toucher toutes.
c)Il pouvait en toucher quelques-unes.
d)Il ne pouvait en toucher aucune.
Resposta


29) "... la satisfaction se lisait clairement sur son visage."

Dans la phrase ci-dessus, le mot en caractères gras signifie


a)honteusement.
b)nettement.
c)méchamment.
d)violemment.
Resposta


30) "Le Centre Culturel Georges Pompidou a toujours eu, depuis sa création jusqu’à nos jours, de grands mérites: celui de recevoir des artistes de différentes nationalités..."

Dans la phrase ci-dessus, l’expression en caractères gras signifie


a)d’accueillir.
b)de mépriser.
c)d’embêter.
d)de renvoyer.
Resposta